P1, P2, P3, P4, P5

- Retour d'huile dans carter moteur :

Après avoir préparé les éléments pour l'entrée d'huile il faut tout naturellement prévoir le retour et pour cela j'ai percé en diamètre 27mm juste au niveau de la crépine et j'ai fait brasé un raccord de diam 16 (comme à l'origine sur le turbo) que l'on trouve dans n'importe quelle quincaillerie du coin, mais vous pouvez aussi faire braser un tube par un plombier. J'en ai profité pour décaper le carter et le peindre avec de la peinture rouge pour freins (300°C) pour tout d'abord mieux voir d'éventuels suintements d'huile et aussi pour le look.

C'est à peu près tout ce qu'il faut préparer avant le montage final mais il restera quand même la dérivation de l'eau, l'installation de l'intercooler, le déplacement du bocal de direction assistée et la fabrication de l'échappement, mais cela se fera en dernier.

********************

- Le montage :

1-Le turbo :

Maintenant que les éléments les plus importants sont près il ne reste plus qu'à assembler le tout. J'ai commencé tout naturellement par installer le collecteur + turbo et j'en ai profité pour remplacer le joint de collecteur qui était un peu trop vieux à mon goût.

J'ai ensuite relié l'alimentation d'huile du turbo via mon double banjo, que j'ai placé en lieu et place de l'ancien. Notez que maintenant l'alimentation du turbo est dessus.

L'alimentation du turbo est maintenant installée mais reste à raccorder le retour de l'huile dans le carter qui à été précédemment modifié. J'ai donc installé le carter avec de la pâte à joint spécial pour montage métal que vous trouverez chez tous bon accessoiriste auto du coin. A noter que jusqu'aux années 90 à peu près, nos toys avaient un joint caoutchouc (30€ pièce!) mais depuis tous les véhicules sont montés à la pâte. N'hésitez pas à mettre de la pâte surtout autour des trous de vis et à bien nettoyer les bords du carter et du bloc.

Pour être encore plus clair voici une vue de dessus et du dessous. Vous noterez que j'ai fait mes durites d'entrée et de sortie d'huile au plus juste ce qui fait au final, une installation plus propre et moins d'encombrement.

J'avais prévu lors de la dernière grosse modification du bj, l'installation du turbo sur lequel j'avais installé à l'époque, un manomètre de pression de turbo, ce qui aujourd'hui m'a fait gagner un temps fou. Donc comme le manomètre est déjà installé il ne me reste plus qu'a relier, via un "T", le tuyau de prise de pression au niveau de la Wastergate. Pour cela il suffit de couper le tuyau en acier et d'y installer le "T" fournis avec le manomètre. Notez la belle couleur rouge que j'ai appliquée au cache du turbo et, vous l'aurez remarqué, est assortie au carter.

2-La dérivation de l'eau :

Une fois le turbo installé, je me suis occupé de la dérivation de l'eau que j'ai du déplacer de l'autre côté du cache culbuteur puisque la position d'origine du tuyau d'eau touchait le flasque du turbo et empêchait son installation. Pour cela j'ai utilisé quatre coudes à 90° de diamètre 16/18 et du tuyau cuivre de diamètre 14/16. J'ai ensuite soudé le tout à l'étain, puis peint en rouge, et entouré d'une protection mousse. La dérivation sera également fixé au support de l'intercooler par l'intermédiaire d'un collier afin de solidarisé l'ensemble.

3-Installation de l'intercooler :

Le choix de l'intercooler n'a pas été chose facile puisque j'en ai acheté trois avant de trouver le bon, et encore j'ai pu l'installé mais avec quelques difficultés. J'ai donc opté pour un Intercooler de Pajero 2,8lt. J'ai voulu absolument l'installer au dessus du moteur pour avoir le moins possible de longeur de tuyau entre l'intercooler et le turbo car beaucoup installe leur intercooler devant le radiateur d'origine, ce qui permet un meilleur reforidissement et est plus facile à faire, mais au final cela est beaucoup moins efficace puisque les temps de réponse se retrouvent beaucoup plus important de fait d'une tuyauterie plus longue. J'ai donc du fabriquer un support qui vient se placer juste au dessus du cache culbuteur et qui servira également de support à la tuyauterie de l'eau et à la protection de l'intercooler.

  • 3.1°- L'intercooler :

Voici donc l'intercooler de Pajero 2,8l, auquel j'ai donné un bon coup de nettoyage suivi d'une bonne couche de peinture haute température et pour le fun j'ai peint les deux lettres et chiffres du bonheur "BJ73". Noter aussi que j'ai supprimer la sonde d'origine, qui ici ne me sert a rien .

Suite »

« Retour