J'ai récupéré un outil pour faire les cônes de centrage ou viendront se loger les goujons, au passage un grand merci à mon ami Dominique Gallay (gd-productique) puisque ça vient de lui. Au départ j'étais parti pour acheter l'outil mais le problème est que les goujons ont un angle de 60° et dans le commerce on ne trouve généralement que des outils de fraisage avec un angle de 90°. J'aurai pu en commander un en 60° me direz-vous; oui mais non car ça coûte un bras et on frôle les 200€ pour celui que je voulais! N'ayant que 24 cônes à faire, l'investissement n'en valait la peine. Sur les conseils de Dominique, j'ai mis la perceuse au minimum en tr/min c'est à dire 210 (qui est le minimum possible avec la mienne) et j'ai ensuite installé le support que j'avais précédemment crée pour la soudure des jantes. J'ai au maximum essayé d'être centré, ce qui n'a pas été chose simple, mais je commence à avoir l'habitude donc on fait avec et pour finir c'est pas trop mal.

Ensuite la dernière modif, c'est à dire la gorge pour le joint d'étanchéité, et pour ce faire passage obligé chez mon ami Dominique Gallay (gd-productique) dont une fois de plus je remercie pour sa patience et son savoir faire légendaire. Vous pourrez le voir à l'œuvre sur la deuxième photo, il était très concentré puisque rien n'était droit mais comme Dom est un tout bon, ce qui parait irrécupérable le devient vite avec lui . Par contre j'ai quand même été étonné puisque même si il y a eu déformation, au final je m'attendais à pire sans compter que la partie qu'il avait est en réalité faite de 3 bouts de jante et assemblé par mes soins sans gros moyen, et pourtant c'est aligné apparemment.

Voici le joint torique de diamètre 2.62mm qui permettra de faire l'étanchéité entre les deux parties de la jante. Au passage j'ai identifié chaque demi-jante lors de la soudure et pour les réassembler plus tard sans soucis. A partir de là les jantes sont terminées et vont partir à la métallisation/peinture puis se sera le montage final.

En attendant j'ai commandé 4 valves coudés et démontables de moto et qui devrait s'instamemr parfaitement mais j'aurai peut-être à repercer le trou de ma jante pour le passer à 13mm. Pour info elles proviennent de chez accrospeed.com mais je suis passé via leur boutique en ligne Ebay, je vous les recommande puisque très rapide et pas cher.

Les jantes sont maintenant métallisées! Comme d'habitude l'entreprise Sinfal ou je fais faire tous mes traitements de surface a fait un super boulot. Pour la suite j'ai acheté quelques produits "PRO" qui coûtent cher mais qui en valent vraiment la peine, le Primer Epoxy par exemple est d'une qualité exceptionnel.

J'ai commencé par la partie intérieure de la jante que j'ai poncé légèrement au niveau des trous en 38mm et pour qu'ils aient un rendu couleur alu. C'est un autre avantage de la métallisation, un simple ponçage permet un rendu entre l'alu et le chrome, reste ensuite à passer une couche de vernis pour ne pas qu'elle ternisse et le tour est joué. Sur la dernière photo vous pourrez voir la différence avant/après et le rendu visuel est exactement ce dont je voulais, en sachant que la partie extérieur sera pour finir noire ce qui devrait bien faire ressortir les trous en 38mm ainsi que les boulons BTR en zinc.

Pour terminer j'ai donc passé deux couches de vernis et j'ai ensuite mis du mastic/colle polyuréthanne pour prévenir tout risque de fuite (pour le moment je n'en suis toujours pas sûr). Après une couche de peinture noire la partie extérieure est enfin terminée.

Pour la partie extérieur j'ai un peu plus galéré puisque j'ai voulu mettre du vernis une fois la peinture faite mais malheureusement le vernis et ma peinture n'étaient pas compatible, résultat il y a eu une réaction ce qui a "cuit" la peinture , bref j'ai du tout recommencer! Je n'en dirais pas plus à se sujet mais faite attention à la compatibilité de vos produits c'est très important, moi à cause de ça j'ai perdu une bonne semaine de boulot quand même, ça m'apprendra! J'ai commencé par mettre du mastic/colle à l'intérieur du "Stiffener" et pour éviter que l'eau ou la boue… ne viennent se mettre dans la fente. Après séchage j'ai appliqué deux couches d'apprêt d'une qualité je le répète, exceptionnel! Reste maintenant la mise en peinture.

 

Suite »

« Retour