"Les Ponts"

V°- Blocage de pont et inversion sens de rotation

Avant propos :

Je vais ici vous montrer comment mettre un blocage de pont sur les deux ponts de Marmon, et en même temp comment inverser le sens de rotation du pont arrière avec l'usinage d'une des coquilles de différentiel. Le principe est assez simple par contre à expliquer c'est plus compliqué surtout si vous ne connaissez pas les ponts de Marmon, mais bon avec un peu concentration ça va le faire .

 

Le principe de fonctionnement :

D'origine le Marmon n'a qu'un blocage de différentiel arrière, donc pour pouvoir avoir deux blocages il faut récupérer un deuxième pont arrière pour y récupérer le différentiel, c'est ce que j'ai fait. Le problème c'est que j'ai inversé les corps de ponts pour que la transmission passe à droite et non à gauche comme à l'origine, j'ai donc passé le corps de pont avant du Marmon à l'arrière et vise et versa. En faisant ça j'ai mis mon différentiel arrière avec blocage sur le corps de pont avant et là pas de soucis sa tourne dans le bon sens, par contre en mettant un différentiel arrière à l'arrière du proto et sur le corps de pont qui était au départ un corps de pont avant, ben sa tourne plus dans le bon sens, vous me suivez là?? Oui je sais c'est un peu compliqué mais au fur et à mesure vous allez comprendre, et sur les images ci-dessous vous verrez le principe. Sur l'image numéro1 vous avez l'implantation des ponts d'origine sous le Marmon, puis une fois les ponts sous le proto et sans modifier le différentiel, et enfin la troisième avec le différentiel modifié.

 

Inversion du sens de rotation :

Pour pouvoir inverser le sens de rotation du couple conique c'est assez simple, il suffit juste d'inverser la couronne, et pour ça on pourrait croire qu'il faut juste la démonter et la remonter sur l'autre coquille de différentiel.....mais non, ce n'est pas possible car les coquille de différentiel ne sont pas identiques et ça ne passe pas. A chaque problème sa solution, et la solution et assez simple puisqu'il faut récupérer la coquille d'un différentiel avant et l'emboiter dans celle qui contient les dents d'accouplement du différentiel et la couronne. Bien sur on tombe encore sur un OS car se sont deux coquilles male et forcément sa ne s'emboite pas (c'est normal me direz-vous  ). La encore une solution, amener la coquille du différentiel avant chez un bon tourneur/fraiseur pour qu'il la passe en femelle et le tour est joué.

Maintenant qu'on a notre coquille modifiée, on peut démonter l'un des différentiels arrière et inverser la couronne, rien de bien compliqué il faudra dans la foulé tout nettoyer et remplacer les pièces qui semblent abîmer.

Pour resserrer tout ça il faut remettre les 8 boulons et ne pas oublier les plaques qui empêchent les écrous de se desserrer, et là aussi il y aura une légère modification à faire car les boulons et plaquettes étaient prévues pour la coquille qui n'avait pas la couronne. Pour ça il faut juste meuler tout les écrous sur un des côté pour ne pas qu'il bute et bloque sur le rebord de la coquille, il faudra faire pareil pour enlever de la matière aux plaques sinon les trous de fixations ne seront pas alignés.

Et voilà c'est fait, il faudra cependant bien serrer les écrous à la clé dynamométrique et au couple compris entre 10 et 12kg (ou 100 et 110Nm). Voici donc le différentiel arrière avec sa couronne inversée.

Démontage de l'ancien différentiel pour le remplacer par le nouveau avec sa couronne inversée, et petite comparaison entre l'original et le modifié.

Avant d'aller plus loin et de remonter les différentiels dans les nez de pont, j'ai voulu tout nettoyer et tout remettre à neuf en commençant par la fourchette de blocage de différentiel.

Mise en peinture des nez de ponts avec décapage puis peinture en commençant par deux couches d'apprêt noir.

Suite »

« Retour