P1, P2, P3, P4, P5

Maintenant que j'ai rassemblé le matériel nécessaire, je peux commencer le montage des portiques en commençant par l'arrière. J'ai dans un premier temps nettoyé la partie portique côté pont ainsi que les roulements que j'ai huilé puis graissé. Pour information, seul les portiques sont repeints mais pas le corps de pont, mais c'est normal puisque je n'ai pas encore terminé de les modifier au moment ou j'écris ces quelques lignes. Une fois les corps de ponts terminés, je redémontrai uniquement les portiques en entier (d'un bloc) pour les remettre ensuite avec un joint, donc pour l'instant il n'y a pas de joint sur la troisième photo mais en théorie il en faut un on est bien d'accord.

Avant d'aller plus loin, je dois vous dire qu'il y a eu un petit souci et j'ai dû refaire 4 cales (trois serviront) de 2mm chacune puisqu'une fois le tout serré mon étrier n'était pas centré et surtout les boulons de la partie support d'étrier venaient toucher ceux des disques et cela me bloquait le moyeu. En fait ce qui c'est passé, c'est que pour le fraisage et l'ajustement des supports d'étriers, je me suis servis d'un des moyeux et forcément sur les quatre il y en avait un qui avait un décalage de 1 ou 2 mm et bien entendu c'était celui-là, bref sans commentaire, J'ai donc passé une bonne matinée pour réaliser ces cales dans de la tôle de 2mm, le tout avec la scie sauteuse et finition avec la disqueuse.

On reprend, avec ce coup-ci l'installation du support de l'étrier et la cale qui sera prise en sandwich.

Avant de remettre le moyeu, il faut monter les disques définitivement à la Loctite car il ne faudrait pas que sa bouge puisque vous le verrez c'est de la haute précision et ça va passer au mm!

Je repositionne le moyeu avec les disques et je remets les 3 gros écrous dans l'ordre en serrant en faisant en sorte que le moyeu tourne librement, si ce n'est pas le cas il faut redesserrer un peu jusqu'a trouver le bon équilibre.

Voilà pour l'arrière, maintenant je passe à l'avant qui reprend le même principe mais il y aura juste une ou deux choses à faire attention mais je m'arrêterai dessus.

Je m'arrête déjà là, car sur la quatrième photo vous verrez qu'il y a le joint de bol à installer et il est très important de le passer à cet instant sinon par la suite se sera impossible et vous devrez soit le couper ou carrément tout redémonter!

Je continu avec la remise en place des roulements et cage de pivot.

Le remontage du porte joint de pivot et son joint qu'il fallait passer dès le départ.

On remet ensuite l'arbre de roue et surtout on bourre de graisse.

« Retour

Suite»