"Combiné hydraulique

(Strut Unit 30")"

 

Avant propos :

L'élément le plus important de mon projet est sans aucun doute le combiné hydraulique qui composera mon système de suspension; appelé Strut-Unit et créer par Glen Dobbin en 2002 pour le Tuff Truck Challenge Australien, se système est très ingénieux et bien maitrisé il est un allié redoutable en TT. Le système est simple (en théorie) mais il fallait y penser, combiner un système de suspension classique avec celui d'un vérin hydraulique complètement indépendant du reste, et c'est là tout l'intérêt. Pour faire simple on prend un vérin hydraulique de 940mm de long et d'une course de 800mm, puis sur le fût on fait passer un premier ressort de 18"x2,5" de diam, vient ensuite la pièce centrale et coulissante (qui sera reliée au châssis) et enfin on termine par un deuxième ressort compris entre 10 et 12" de long. Le vérin est lui fixé en sa partie basse sur le pont (via une rotule) et c'est la pièce centrale qui coulisse sur le fût qui est prise au châssis, on a donc un effet ressort en permanence et sans l'action du vérin celui-ci sera actionné indépendamment du reste et au moment souhaité. Cela fait maintenant huit ans que j'attendais ce moment pour me faire les miens, pendant tout ce temps j'ai étudié le système et son comportement cela m'a permit de déterminé; la longueur/diamètre du fût, course et diamètre de tige, diamètre/longueur des ressorts... tout ça juste avec de l'observation. Pour le moment le tarage des ressorts est encore inconnu et dépendra du poids de mon proto mais de toutes façons et partant avec des ressorts de coilover de 18" de long, je n'aurais pas le choix et le tarage sera compris entre 250 et 400lb pour le ressort principal. Le but sera de prendre un ressort assez souple et de jouer ensuite sur la dureté via un amortisseur réglable type Rancho RS9000. Pour information le système permettra trois positions: la première sera sans l'action des vérins soit en mode normal; la deuxième: correction de l'assiette via  les vérins, et la troisième: mode flottage appelé "slinky mode" c'est-à-dire mode libre des vérins (un peu comme un AirShock). Avant de passer à la suite on peut se poser la question de savoir pourquoi ne pas acheter se combiné tout fait? Et bien tout simplement parce que le tarif est très élevé, il faut compter 7000$ Australien pour 4 combinés seuls (sans les amortisseurs) se qui fait environs 5000 € (sans les frais de port et taxes!!) bref beaucoup trop cher, du coup je me les fabrique moi-même et avec l'aide de l'entreprise gd-productique.com

Le combiné :

Voici le combiné crée par Glen Dobbin en 2002:

Voici maintenant mon montage en dessin :

La fabrication :

Première chose à faire, trouver un vérin standard en dimension 50/30 800, faite attention car le 50 indique le diamètre intérieur soit 60mm extérieur, le 800 c'est la course en mm et le 30 le diamètre de la tige. J'ai acheté mes vérins sur un site Allemand hydrauliktechnik24.de et pour 100€ pièce (sans les fdp) dont voici les caractéristiques :

Une fois les vérins achetés il faut commencer par les démonter pour modifier la position de l'orifice du haut. D'origine elle est sur le côté mais il faut la découper puis la souder sur le dessus et cela afin de pouvoir insérer la pièce centrale. Le démontage des vérins se fait en dévissant la pièce au niveau de la tige, pour ça il faut taper avec un chasse goupille dans un des trous pour la débloquer ensuite le mieux est de se fabriquer rapidement un outil pour faciliter le démontage.

A partir de là j'ai amené mes fûts chez mon fraiseur favoris (gd-productique.com) pour qu'il me face les gorges qui serviront de réglage à la position des ressorts, il m'a aussi rectifié les fûts pour que la pièce central passe sans soucis.

J'ai ensuite percé le fut sur le dessus et en diamètre 5mm pour le nouveau passage d'huile puis j'ai soudé les orifices d'arrivée d'huile. Il est impératif de vérifier l'étanchéité de vos soudures à ce stade, s'il y a la moindre fuite cela aura de lourde conséquence lors de la mise en service du système.

Dernière modification avant le remontage, faire une entaille au niveau du gros écrou en bout de tige afin que l'huile puisse pénétrer dans le fût.

Et voilà, maintenant que l'arrivée se fait par le haut et que le gros écrou est modifié je peux remonter les vérins.

« Retour

Suite »