"Presse hydraulique Home Made"

 

Avant propos :

Cela faisait un bon moment que j'avais besoin d'une presse hydraulique pour extraire mes roulements, bagues de tirants de ponts, pignons..., j'ai longtemps hésité entre en acheter une ou la faire moi-même. Comme je voulais de la qualité et non du "made in China", et vu le tarif d'une presse de bonne qualité, l'option de me la faire a été retenu. Ce qui me faisait hésiter jusqu'à présent, c'était de trouver le vérin hydraulique qui fonctionne tête en bas, et puis en recherchant sur le net je suis tombé sur des sites expliquant comment se faire une presse et surtout comment modifier un cric bouteille pour qu'il fonction tête à l'envers. Après analyse de la situation, la modification d'un cric bouteille et vraiment très simple et je vais vous l'expliquer un peu plus bas. Le problème du vérin étant résolu restait plus qu'à fabriquer un bâti et là pas de soucis, il y a beaucoup de possibilités et chacun le fera en fonction de ce qu'il recherche.

Le vérin :

La base d'une bonne presse c'est donc le vérin qui doit fonctionner tête en bas. Dans mon cas et au départ, j'avais sacrifié un cric bouteille de marque FOG de 10 tonnes de poussée mais le gros problème avec des anciens crics c'est qu'on a une chance sur deux d'abîmer les joints pour le remontage (ça a été mon cas), je vous conseille donc d'acheter un cric neuf (y'a le choix sur le net et à de très bon prix) et de 5 tonnes mini mais 10 tonnes me semble plus correct. Un vérin est vraiment simple de conception, l'huile contenu dans les parois du cylindre est pompé et envoyé dans le tube central où se situe la tige du vérin.
Allez c'est parti, ci-dessous le vérin que l'on commence par vidanger (je vous conseille de garder l'huile d'origine), ensuite on le démonte en dévissant le gros écrou de 54. Si comme moi vous n'avez pas d'outil pour l'enlever il faudra user du marteau/burin et taper pour le dévisser (explosez le pas trop quand même!).

Voici en gros plan les deux orifices où circule l'huile; au niveau de la pompe on a l'orifice d'aspiration qui envoie l'huile dans le tube central du vérin où se trouve la tige, et le second orifice sert de refoulement et permet de retirer l'huile au niveau de la tige ce qui la fait redescendre. En position classique tout fonctionne parfaitement, l'huile submerge les deux orifices, par contre en retournant le vérin l'huile se retrouve au niveau de la tête et l'orifice d'aspiration n'est plus alimenté et la, et bien ça ne fonctionne plus, forcément...

...la solution est pourtant simple, il faut permettre à l'huile d'être aspiré tête en bas et pour cela il suffit de mettre un tube pour aller puiser l'huile et la faire remonter et envoyé dans le tube central. Pour se faire j'ai utilisé une antenne de voiture radiocommandé (système "D") que j'ai coupée et insérée dans l'orifice d'aspiration. Un peu de loctite rouge pour ne plus que sa bouge, on rajoute aussi un bout de flexible; et voilà votre vérin fonctionnera tête en bas, c'est simple non? mais encore fallait-il y penser...

Dernière chose; ne pas oublier de modifier le corps du vérin pour pouvoir faire la vidange et surtout le remplir d'huile, encore une fois système "D", j'ai juste retourné le cylindre, bouché le trou d'origine et percé un nouveau à l'autre bout et à la même distance, ensuite j'ai soudé un tube (ancienne arrivée de gasoil) pour le remplissage, bref là encore c'est vraiment simple à faire.

On remonte le tout et le vérin est prêt à fonctionner! Vérifier quand même à ce moment qu'il fonctionne avant de le mettre en place sinon faudra tout redémonter.

Le bâti :

Pour le bâti vous avez le choix de la construction, moi j'ai voulu faire simple, rapide et surtout que ça me coûte le moins d'euro possible, la en l'occurrence 0€! J'ai utilisé 4 éclisses de chemin de fer que mon beauf m'a ramené de son taff (il boss à la SNCF ça aide ), l'avantage c'est que c'est hyper costaud (25mm d'épais) et déjà percé, par contre sa pèse le poids d'un âne mort! Pour le haut et le bas j'ai utilisé du "I" en 180mm de large que j'ai renforcé au niveau du vérin et sincèrement je ne pense pas que ça va bouger de si tôt. Pour le moment elle ne sera pas sur pied, je vais attendre d'avoir mon propre garage pour la modifier, en attendant elle ira très bien sur mon établi. Pour info elle fait 90cm de haut par 90cm de large, reste 70cm intérieur et pour moi c'est largement suffisant.

Reste à mettre en place le vérin par quelques points de soudures mais vous pouvez le fixer par des boulons pour faciliter le démontage. Et voila c'est terminé, reste à la mettre en place et la décoré un peu avec quelques stickers et surtout la tester! Ah oui encore une chose, il faudra aussi que je mette en place les ressorts pour faire revenir le vérin en sa position initiale mais je n'ai pas encore eu le temps et ça n'empêche pas d'aller donc se sera pour plus tard.

Les premiers tests:

Ca tombe bien car j'avais justement quelques éléments de la boite de transfert de Toyota que je ne pouvais pas démonter sans presse, j'ai donc pu la tester. Premier test avec l'arbre de sortie avant à enlever, après quelques coups le test est un vrai succès, après un gros "pet" l'arbre c'est délogé de son roulement,  génial ! Je suis vraiment content j'ai une presse 10 tonnes qui m'a couté 40€ (le vérin) et vraiment costaud.

« Retour